mardi 28 juillet 2015

Ils ne siègent pas à l'ONU - Fabrice O'Driscoll

Ils ne siègent pas à l'ONU - Fabrice O'Driscoll

Présentation de l'éditeur :


Vous connaissez la Principauté de Monaco et vous avez probablement entendu parler de la République de Saint-Marin. Peut-être que les noms de Seborga ou de Hutt River ne vous sont pas totalement étrangers. Mais que diriez-vous du Royaume de Landreth, de la République d'Envalira ou de la Principauté de Tyrone ? Ce sont ainsi plus de 600 de ces micro-États confidentiels et micro-nations méconnues que nous vous proposons d'explorer, à travers toutes les époques et tous les continents. Une découverte hors du commun et qui ne fait que commencer avec cette première édition de Ils ne siègent pas à l'ONU. La découverte d'un autre monde, ignoré des atlas officiels mais cependant bien réél et très proche de nous.

Ce que j'en ai pensé :


Tout d'abord, une petite définition tirée de wikipedia :
Un micro-État est un État souverain possédant une faible population ou une petite superficie (et généralement les deux).
Les micro-États ne doivent pas être confondus avec les micronations, qui sont des entités non reconnues.
Ce livre est un annuaire de curiosités, pour qui s'intéresse à la géographie et à la géopolitique. Il présente succinctement tous les états imaginaires, éphémères, microscopique qui ont été créés. Ces états ou nation ont une existence "administrative" mais ne sont pas toujours reconnus à l'internationale.
C'est une manière différente de considérer les territoires, et de découvrir des personnages hauts en couleur.

Un exemple pris au hasard:

Maluti : Erwin Strauss signale dans son livre How to start your own country ce projet d'établissement indépendant dans le Pacifique-sud, rendu public en décembre 1981 par une officine basée à Los Angeles. Deux cent cinquante immigrants disposant d'un capital minimum de $5000 étaient alors recherchés.
(bantoustan du) Transkei : le Transkei fut le premier bantoustan d'Afrique du Sud à recevoir un statut d'état indépendant en 1976. Disparu le 1er juillet 1994. Capitale : Umtata. Drapeau : trois bandes horizontales, marron, blanche, et verte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire