mercredi 1 juillet 2015

Impressions du Myanmar (3) - La population et la vie quotidienne

La population 


La population est adorable...(comme partout où j'ai voyagé en Asie, c'est-à-dire le Vietnam et la Chine).

Ce qui m'a le plus marqué, c'est la tendance qu'on les gens à chanter tranquillement à haute voix en public. ça donne une atmosphère particulière, un sentiment de proximité et de simplicité qui m'a beaucoup touché! Et puis ils chantent tous bien.

Dans les villes touristiques (on ne peut pas dire que je sois sortie des sentiers battus !), on trouve pas mal de gens qui parlent anglais et parfois même français, ce qui facilite beaucoup les choses. Le birman est assez difficile à reproduire phonétiquement.

Les gens sont très souriants, prêts à vous aider dès que vous sortez une carte (il n'y a pas d'éclairage public ou très peu, et il fait nuit tôt, c'est parfois compliqué de retrouver son chemin), très avenants.

maquillage traditionnel au Thanaka, ça protège des coups de soleils, des boutons et hydrate la peau
Et surtout, ils ne prennent pas les touristes uniquement pour une planche à billet.
Exemple tout bête, nous avons acheté des bonbons de tamarin, le prix c'est 1000 kyats nous indique la guide, j'ai été sur le marché en acheter, j'ai payé 1000 kyats... ça m'a changé des marchés en Chine ou au Vietnam, où il faut systématiquement commencer par diviser le prix par deux pour espérer approcher d'un juste prix. (En soit payer un peu plus cher qu'un local ne me gêne pas, mais il faut que ça reste raisonnable, pas un dépouillement de principe!).
On n'est pas harcelé sur des kilomètres et pourtant la population est pauvre. Les vendeurs nous interpellent, on dit non, et c'est réglé.

Evidemment, ce n'est pas toujours facile de dire non, surtout quand un petit minot essaye de te vendre ses dessins format carte postale à 1$... Sauf que si tu commences à lui donner de l'argent pour ses dessins... quel sera l'intérêt pour lui d'aller à l'école? Alors ça me brise toujours le cœur de voir des enfants obligés de travailler pour aider leur famille (c'est là que tu mesures bien le poids de tes privilèges de petite française finalement!). Mais sachant que le gouvernement a rendu l'école primaire gratuite, et va poursuivre le chemin avec le collège, je me dis qu'il est plus raisonnable de ne pas encourager ça !

Sinon, les gens s'intéressent avec curiosité aux touristes, mais sans être intrusifs (et j'aimerais tant que les touristes s'intéressent aux locaux sans être intrusifs... mais parfois, ça me désespère tout ces gens irrespectueux armés d'un appareil photo et de si peu de savoir vivre)... On est un peu dévisagé mais avec un grand sourire et un petit bonjour (parfois même bienvenue au Myanmar, sérieux, j'ai essayé d'imaginé un instant ce que serait Paris si quelqu'un disait un jour à un touriste "bonjour bienvenue en France!"). Je n'ai pas été prise en photo à part par... des touristes japonais.

( En point de comparaison, au Vietnam, des gens ont tenté de se prendre en photo avec moi discrètement avec leur portable, en Chine, les gens demandent si on peut prendre une photo ensemble. Ce qui ne me gêne pas dans l'absolu...je prends aussi des photos de gens dans la foule, discrètement, en évitant de leur donner l'impression d'être un animal au zoo. Et je ne les montre pas du doigt en criant "regarde fistooon un étranger!". C'est un peu déstabilisant. Et intrusif quand tu es juste en train de manger ou de faire tes lacets, et que tu n'as pas spécialement envie d'être pris en photo. Mais comme je le disais, avant de faire la morale aux gens, regardons du côté du comportement des touristes souvent pas beaucoup mieux!). Cela ne m'a pas empêché d'apprécié ces deux pays et leurs habitants évidemment ;) (Tout le monde sait que quand je serais grande, j'irais vivre en Chine).

La vie quotidienne


Les villes sont très propres, la circulation chaotique (les volants sont à droite, et la conduite se fait à droite)... On croise des chars à buffle ou des calèches à côté des grosses toyota japonaises sur les grands axes.
Pêcheur Intha sur le Lac D'Inle

On se lève tôt le matin (vers 4-6h), on fait une longue pause de 12h à 15h (il fait trop chaud pour travailler ! ) et ensuite la journée se poursuit jusqu'au coucher du soleil vers 18h!

Les écoliers portent un uniforme vert et blanc...

L'habit traditionnel est le longyi, une sorte de jupe que portent aussi bien les hommes que les femmes et qui est trèèèès confortable par de grosses chaleurs!



Dame en Longyi

Sculpteur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire