jeudi 3 septembre 2015

Lancement de la rubrique langue !

Bonjour à tous!

J'ouvre une nouvelle rubrique sur les langues...

En effet, je suis passionnée de langues...de la langue française, du patois /dialectes de ma région (la Lorraine en l'occurrence), de langues étrangères... bref, j'aime les mots... tous les mots.

Cette rubrique regroupera divers articles :
- des interviews d'autres personnes passionnées de langues,
- des articles sur des expressions ou des mots que j'apprécie,
- des ressources utiles,
- et qui sait quelles autres idées pourront me passer par la tête.

Pour les interviews...et bien je vais commencer par moi-même! ça vous donnera une idée de la rubrique et puis ça me permettra de vous expliquer un peu mieux cette passion. J'ai transmis à des polyglottes ce même questionnaire, vous les découvrirez tout au long du mois de septembre. Il y a des profils très différents.



Quelles sont les langues que tu parles? Et d'ailleurs, quand considères-tu que tu parles une langue?


Je parle anglais et allemand. Pour moi parler une langue, c'est pouvoir se débrouiller dans toutes les situations de la vie courante, mais également avoir du vocabulaire un peu plus précis, savoir exprimer la nuance, débattre... pas forcément sur des sujets hyper pointus, mais c'est être opérationnel pour parler avec n'importe qui dans un contexte privé ou professionnel.
Pour moi, ça n'a rien avoir avec maîtriser complètement une langue. En effet, j'estime que je parle anglais et allemand, même si je fais certaines erreurs de grammaire ou de syntaxe par exemple. Tant que mon discours reste totalement compréhensible par tous, et que le message qui est entendu par la personne en face est bien celui que je voulais transmettre c'est tout bon! Parler, c'est avant tout pouvoir communiquer et échanger!

Quelles sont les langues auxquelles tu t'es déjà intéressé, même si tu ne les maîtrise pas totalement?


Est-ce que les langues imaginaires comptent? Si oui, le Quenya... ainsi que l'alphabet "cirth".
Sinon, je me suis intéressée :
- au platt (que je comprends un peu);
- au luxembourgeois (que je suis laborieusement en train d'apprendre, dat ass awer schwéier) ;
- au chinois (je suis en train de réactiver mes maigres connaissances grâce à postcrossing, je connais très peu de choses, mais j'adore cette langue sa sonorité et sa difficulté. Je sais me présenter, dire ce que je veux ou non, dire les langues que je parle et les pays que j'ai visité. Y'a du boulot!) ;
- à l'espagnol (je peux discuter de sujet de la vie quotidienne en faisant beaucoup beaucoup de fautes, je comprends plutôt bien quand on me parle, mais je suis incapable de reproduire. );
- au birman (mais j'ai vite abandonné);
- à l'italien (je comprends  plutôt bien ce qu'on me raconte, mais je ne sais pas dire grand chose!).
- j'ai fait du polonais pendant trois mois à la faculté, mais j'ai abandonné car les trois quarts des gens étaient déjà bilingue polonais ou russe dans un cours de débutant, le niveau était donc trop élevé!

J'imagine que d'autres langues seront prévues par la suite, au gré de mes voyages et lubies !


Quelle est ta langue de "coeur"? (d'ailleurs, si tu as des langues de tête et des poumons, je prends aussi!).

J'ai deux langues de cœur, celle que j'aime parce qu'elle m'a permis de rencontrer mon mari et certains de mes amis : l'allemand... et celle que j'aime intrinsèquement : le chinois. Je vous ferais sûrement un article complet là-dessus, mais ça me fascine, de pouvoir dire autant de chose avec un si petit caractère... Et puis il y a tellement de dialectes, et les sons sont tellement variés. 我爱中文!

Comment as-tu appris? Est-ce que tu étudies dans un cadre officiel, en auto-didacte... un peu de tout ça? 


Alors... j'ai appris l'anglais depuis la primaire, vers 7-8 ans j'imagine, et puis l'allemand depuis mes 11 ans... Mais je ne me suis pas contentée des cours dispensés à l'école, j'ai toujours adoré traduire des chansons, lire des articles, discuter en ligne avec des gens du bout du monde... ce qui m'a au moins autant appris que l'école. J'ai ensuite fait une licence en langues étrangères appliquées au commerce ce qui m'a permis d'apprendre du vocabulaire professionnel et d'améliorer grandement ma grammaire.

J'ai également appris l'Espagnol en LV3 mais si ce n'est une bonne compréhension orale et écrite, je ne sais pas vraiment bien m'exprimer.

J'ai aussi fait deux semestres de chinois à la fac, à raison de deux heures par semaine... et j'essaye d'apprendre toute seule, avec des vidéos, en écrivain et en faisant corriger à mes amis chinois ou sur italki.

Pour le birman, j'apprends avec des vidéos en ligne, uniquement en phonétique. En effet, j'ai utilisé la langue uniquement pendant mon voyage, je n'avais pas le temps de faire un apprentissage approfondi!

Pour le luxembourgeois, je me suis d'abord débrouillée avec memrise, puis avec des méthodes assimil ou Wat gelift (un livre pour les collégiens luxembourgeois), un peu avec mon mari... et des cours du soir, qui ne m'ont pas du tout plu!.

Concernant l'italien, j'imagine que sa proximité avec le français et le fait de l'entendre un peu chez mes grands-parents me permet de le comprendre plutôt bien si  la personne ne parle pas trop trop vite!

Est-ce que tu as des astuces pour les autres "apprenants" qui liraient ce blog? 

Essayer d'être régulier... et surtout essayer d'entretenir ses langues, peu importe le niveau. Je suis nulle en espagnol, mais si des amis postent dans cette langue sur facebook, j'essaye de ne pas utiliser de traducteur, s'il me manque vraiment un mot, j'utilise un dictionnaire.

Ah oui, utiliser un dictionnaire, unilingue ou bilingue, me permet de mieux enregistrer le mot qu'un simple coup de google translate. 

Le site memrise est vraiment sympa pour réviser ou apprendre du vocabulaire.

Ne pas hésiter à lire en VO, en commençant par des articles, des livres pour enfant, pour ados, pour adultes sans utiliser de dictionnaire sauf si le mot revient 10 fois dans la page et qu'on a aucune idée de ce que cela veut dire.
S'entraîner à écouter des chansons en VO, et à retranscrire en direct les paroles que l'on comprend (des fois c'est drôle, j'ai passé mon enfance à chanter Here's to you Nicolas est mort, à la place de Here's to you Nicolas and Bart)...

et également à regarder des séries en VO, d'abord avec des sous-titres français, puis des sous-titres en VO...
Se trouver des correspondants (penpal world, postcrossing) ou des professeurs bénévoles, comme sur le site italki qui permet de prendre des cours sur skype, de trouver un correspondant, de faire corriger un texte ou de poser des questions à des apprenants ou des natifs.
Si on a l'occasion, pratiquer dans le pays, ou avec des natifs. L'immersion est évidemment un gros plus. 
Ne pas essayer d'être parfait pour commencer, essayer tout d'abord de pratiquer! (C'est ce qui m'a permis de survivre à mes études en langue et à mon séjour en Allemagne, sinon je n'aurais jamais osé ouvrir la bouche!)

Est-ce que tu utilises les langues que tu parles ou étudies régulièrement? Si oui, dans quel cadre? Si non, qu'est ce que cela implique pour ton apprentissage? 



Tout dépend des langues, j'utilise énormément l'anglais pour discuter avec mes amis étrangers, regarder des films ou écouter de la musique...
Mais pour les autres langues c'est plus compliqué.
Par exemple, pour l'Allemand, je  le maintiens en écoutant la radio ou en lisant des bouquins. Pour le reste, j'essaye d'écrire dans la langue de mon interlocuteur sur post-crossing, de lire des articles, d'écouter des chansons... J'essaye également de m'en servir quand je voyage.


Quelles sont pour toi les principales difficultés de l'apprentissage de langues étrangères? 

Fournir un travail régulier, et ne jamais se décourager. J'ai beaucoup de mal à être constante!

Finalement, qu'est-ce que toutes ses langues t'apportent? 


Elles me permettent de mieux pouvoir comprendre le monde, chaque mot, chaque langue véhicule sa propre culture, sa propre histoire, ses propres questions... Et surtout elles m'ont permis de rencontrer beaucoup de gens adorables, de découvrir de nouveaux concepts, de pouvoir échanger et voyager.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire