mardi 1 septembre 2015

Mardi, c'est poésie #6 - Je sais - Ito Naga

Je sais – Ito Naga


6. Je sais que si je te vois, tu peux me voir, que les rayons lumineux peuvent emprunter le même chemin dans les deux sens. Pourquoi cela irait-il de soi ?

21. Je sais que Tanizaki aimait que les chats remuent la queue sans bouger, l’air de dire : « ce que tu fais m’intéresse, mais pas assez pour que je me déplace. »

42. Je sais qu’en japonais, « plagiat » se dit « deuxième infusion » (niban senji), que « ce geste m’a échappé » se dit « les alentours de ma main sont devenus fous » (te moto ga kurutta), qu’on décrit un importun comme « une bosse au-dessus de l’œil » (me no ue no tankobu), que ces images sont étrangement parlantes.

55. Je sais qu’avant d’être le nom d’un pays, « Vietnam » est le nom d’une guerre, qu’avant d’être le nom d’une ville « Hiroshima » est un nom de l’enfer.

89. Je sais qu’avec un peu de recul, n’importe quel mot acquiert une étonnante beauté. N’importe – quel – mot  –   acquiert une – étonnante – beauté.

148. Je sais qu’à chaque instant aussi, une bonne partie de l’humanité attend. Un ami, une lettre, la nuit, rien…

160. Je sais qu’avec la fatigue, le corps apparaît comme une malle à traîner : de métro en autobus, d’escalier en escalier.

161. Je sais que, curieusement, transporter le corps dans d’autres endroits du monde le repose.

200. Je sais qu’un embouteillage sur l’autoroute, ce sont les immeubles des villes projetés à l’horizontal.

254. Je sais qu’il dit souvent : « c’est comme ça ! »

255. je sais qu’aussi lourd que cela paraisse, il y a là un fond de vérité. Plus qu’une attitude résignée, une sorte de « comme-ça-itude » des choses.

256. Je sais qu’il y a un plaisir presque enfantin à inventer des mots, mais qu’avec l’âge cela semble ridicule.


...
Je sais que ce recueil m'a surpris et ému par sa simplicité et sa justesse...

Auteur(s) : NAGA Ito
Parution : 2006
ISBN : 978-2-84116-111-9     Prix : 16 € - disponible  (Cheyne éditeur)
Collection : Grands fonds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire