mercredi 21 octobre 2015

L'amour m'a appris la patience.



Druss la légende de David Gemmell
- Comment s'appelle cet endroit ? (Druss)
- Il s'appelle "sauf un", répondit Varsava.
- Drôle de nom pour une taverne.
Varsava scruta le regard pâle du jeune homme.
- Pas vraiment. C'est tiré d'un dicton ventrian : "que tous tes rêves - sauf un - se réalisent".
- Qu'est ce que ça veut dire ?
- Simplement qu'un homme doit toujours conserver un rêve irréalisé. Que pourrait-il y avoir de pire que de réaliser tout ce qu'on désire dans la vie ? Qu'est-ce qu'il nous resterait à faire ?
Je ne suis pas quelqu'un de très patient. Quand je suis passionnée par un sujet, j'ai envie de l'absorber, de m'en remplir jusqu'à l'explosion, tout de suite, maintenant... Jusqu'à ce que la folie s'apaise et que je me trouve un autre sujet d'obsession.

Mais l'amour m'a appris la patience. Je ne parle pas de relation amoureuse, mais de relation littéraire, si l'on peut dire.

Il est des auteurs que j'aime tellement, que je préfère les économiser... comme on garderait un peu de ces délicieux bonbons de côté pour plus tard.

Ils sont peu à bénéficier de se traitement de faveur : David Gemmell et John Ronald Reuel Tolkien.

Ils ont deux points communs : ils ont écrit de la fantasy, et ne sont malheureusement plus là pour continuer leur oeuvre.

Ou plutôt trois : leurs écrits sont capables, aux plus sombres moments, de rendre ma vie digne d'être vécue. Prendre un de ces livres, lire quelques citations est capable de créer une bulle de bien être, un moment de bonheur, dans la plus triste des journées.
Druss la légende de David Gemmell
La peur est sensée. Ne fais jamais l'erreur de la confondre avec la lâcheté. 
Waylander, Tome 2 : Dans le royaume du Loup de David Gemmell
Il ne sert à rien de s'inquiéter pour des choses qu'on ne peut contrôler. 
Waylander, Tome 2 : Dans le royaume du Loup de David Gemmell
Attends-toi à ce qu'il y a de mieux et prépare-toi au pire. 
Drenai : la Quête des héros perdus de David Gemmell
- Vous ne pouvez pas attaquer l'armée nadir à vous trois, déclara Harokas.
- Que propose-tu ?
- A quatre, ce serait plus équilibré.

Pour beaucoup, ce sont des oeuvres manichéennes pour ados attardés... * Pour moi ce sont des romans capables de me rappeler quelles sont mes valeurs, et qu'il faut être prêt à prendre des risques pour les défendre... Ce sont des mots capables de me rappeler quand je suis tentée de l'oublier, que compter sur soi-même n'est pas l'unique solution.

* Pour beaucoup, qui n'ont jamais pris la peine de lire une ligne du texte ou d'une étude et sont pétris de préjugés.
Drenai : la Quête des héros perdus de David Gemmell
Un guerrier n'a qu'un seul ami. Qu'une seule personne sur qui compter. Lui-même. Alors il nourrit bien son corps; il le forme; il travaille avec. Là où il manque de talent, il s'entraîne. Là où il manque de savoir, il étudie. Mais par dessus-tout, il doit avoir la foi. La foi en sa force de volonté, en son but, en son cœur et son âme. Ne parle pas de toi en mal, car le guerrier en toi entent tes paroles et s'en trouve diminué. 
La Dernière Epée de pouvoir de David Gemmell
- Es-tu heureux, Prasamaccus ?
- Je suis vivant… et le soleil brille ? Je n’ai pas à me plaindre, Culain. Et toi ?

Alors je relis les mêmes livres, je m'autorise un "nouvel" ouvrage de l'auteur par an... dans l'espoir d'avoir toujours quelque chose à découvrir tout au long de ma vie. De trouver au détour d'une page, même dans cinquante ans, des mots qui raviveront la flamme et mes espoirs.

(Cette année, j'ai péché, on m'a prêté les quatre tomes de rigantes...trois années de perdues. Je suis faible parfois! )

Et vous, avez-vous des auteurs refuges?
Le Seigneur des Anneaux, tome 1 : La Communauté de l'Anneau de J.R.R. Tolkien
Nombreux sont ceux qui vivent et qui méritent la mort. Et certains qui meurent méritent la vie. Pouvez-vous la leur donner ? Alors, ne soyez pas trop prompt à dispenser la mort en jugement. Car même les très sages ne peuvent voir toutes les fins. 

Bilbo Le Hobbit de J.R.R. Tolkien
"Si un plus grand nombre d'entre nous préférait la nourriture, la gaieté et les chansons aux entassements d'or, le monde serait plus rempli de joie."

Le Silmarillion
- Je crois tout de même que l'unique sera retrouvé, que la guerre va renaître et que cet Âge y périra. Il s'achèvera dans les ténèbres une fois de plus, à moins d'un étrange hasard que je suis incapable de voir.
- Le monde en connaît beaucoup, dit Mithrandir, et souvent l'aide vient des faibles quand les sages font défaut.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire