vendredi 4 décembre 2015

Calendrier de l'avent #4 - Trouver un livre avec une couverture bleue


 Trouver un livre avec une couverture bleue


Eh bien, il se trouve qu'en livres bleus, j'ai de quoi faire... Je n'ai pas pris la collection complète mais j'ai de quoi faire une palette de nuancier!

La cité noire - Thomas John

Une cité régie par des sorciers aux pouvoirs déclinants.
Une cité où toutes les sept nuits, lorsque les lunes se confondent, la mort hante les rues et emporte les défunts.
Une cité d’aventures épiques, d’amours et de mort.
Quel est donc le mystère de la Cité Noire ? Perdus au milieu de ses complots, Ao, Perceron et Kroll parviendront-ils à survivre ?

Un commentaire : Je n'ai jamais dépassé le premier chapitre malheureusement !

Comme un poison dans l'eau - Yan Marchand
Meizi est une impératrice chinoise ; c’est aussi le nom que Walter a donné à son poisson rouge.
Majestueux et glacial, l’animal ne demande ni ne donne rien : il est fascinant. Walter en tombe amoureux. Et leur histoire aurait pu durer mille ans, mais une rumeur circule en ville : il y a un poison dans l’eau.

Un commentaire : ma novella préférée chez Griffe d'Encre éditions, poétique, fort, et un peu absurde!

Alle sieben Wellen - Daniel Glattauer

Leo Leike était à Boston en exil, le voici qui revient. Il y fuyait la romance épistolaire qui l'unissait en esprit à Emmi. Elle reposait sur trois principes : pas de rencontres, pas de sexe, pas d'avenir. Faut-il mettre un terme à une histoire d'amour où l'on ne connaît pas le visage de l'autre ? Où l'on rêve de tous les possibles ? Où les caresses sont interdites ? «Pourquoi veux-tu me rencontrer ?» demande Leo, inquiet. «Parce que je veux que tu en finisses avec l'idée que je veux en finir», répond Emmi, séductrice. Alors, dans ce roman virtuose qui joue avec les codes de l'amour courtois et les pièges de la communication moderne, la farandole continue, le charme agit, jusqu’au dernier mail…

Un commentaire : J'avais adoré le premier tome (Gut gegen Nord Wind), la suite m'a paru un peu fade, ça se lit bien mais c'est beaucoup moins original que le premier qui avait fait palpité mon petit coeur!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire